GRAND ORAL DES DEUX ELEVES OFFICIERS DE SAINT-CYR DE NOTRE MASTER

[Convention entre l’Université Paris II Panthéon-Assas et les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan]

Le 8 juin 2021, les Élèves Officiers Alban CASALTA et Armand HOUITTE DE LA CHESNAIS de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr, ont clos leur externalisation d’un semestre à l’Université Paris II par un Grand Oral devant un jury présidé par le professeur Jean-Didier LECAILLON, directeur du Master Management et Commerce International, et composé du professeur Martine PELÉ, directeur du Master Management Stratégique et Entrepreneuriat, et de Madame Charlotte DENIZEAU, Maitre de Conférences de Droit public représentant le professeur Olivier GOHIN, directeur du Master Sécurité et Défense.

Il a été demandé au premier de répondre de façon argumentée à la question : « Les mouvements migratoires sont-ils inéluctables et souhaitables ? » tandis que le second a dû « Montrer, en prenant des exemples concrets, ce que la stratégie d’entreprise emprunte à la stratégie militaire ».

Ce Grand Oral était la dernière épreuve devant permettre aux deux EO d’obtenir de l’Université le certificat « Gouvernance, géostratégie et défense » dans le cadre d’une convention liant l’Université Paris 2 Panthéon-Assas et l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. Était également présente Madame Anne-Sophie TRAVERSAC, Maitre de Conférences à l’Université Paris II, chercheur-associé au Centre de Recherche des Écoles de Coëtquidan et coordinatrice pédagogique du partenariat ParisII/ESCC.

Félicitations aux deux élèves officiers et à ce prestigieux partenariat, qui a été renouvelé, entre Paris II et Saint-Cyr !

VISITE DU MASTER DE LA BASE DU GIGN DE SATORY

La promotion « Antoine de Saint-Exupéry » du Master 2 Sécurité et défense a eu la chance de visiter la base du GIGN de Satory.
Nous avons ainsi pu échanger avec de nombreux officiers et sous officiers de cette unité d’élite, découvrir une partie des installations du site et visiter le nouveau musée du GIGN, qui retrace fidèlement et de manière interactive son histoire.

Nous tenons à remercier l’ensemble du personnel du GIGN pour son accueil chaleureux, nous ayant permis de découvrir cette unité spécialisée de la Gendarmerie nationale !

RAVIVAGE DE LA FLAMME PAR LE MASTER

dav

Le 6 juin 2021, jour symbolique, le Master 2 Sécurité et défense a eu l’honneur de participer à la cérémonie du ravivage de la Flamme sous l’Arc de triomphe, en présence du vice président de l’Université, Quentin Epron, des professeurs Olivier Gohin, Florian Poulet, Olivier Renaudie, Bertrand Warusfel, Madame Martin-Bidou et du président des jeunes IHEDN, Dorian Petey, ancien étudiant du Master.

Ce fut un grand privilège de participer à cette cérémonie et de pouvoir rendre hommage aux soldats morts pour la France.

Nous avons également déposé, à cette occasion, une gerbe de fleurs au nom des étudiants de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas.

Retrouvez quelques photos de ce ravivage !#

FÉLICITATIONS À NOTRE LAURÉAT – PRIX DE LA GENDARMERIE NATIONALE

Notre Master est fier de vous annoncer qu’un de nos anciens étudiants a été désigné lauréat du prestigieux « Prix de la Gendarmerie nationale – recherche et réflexion stratégique », pour son mémoire sur « Intelligence artificielle et opérations de maintien de l’ordre : enjeux et perspectives d’une rupture technologique », rédigé l’an passé sous la direction du Général d’armée (2S) Marc WATIN-AUGOUARD.

Si vous souhaitez lire ce mémoire, n’hésitez pas, retrouvez le dans la banque de mémoires du site (https://secudef.fr/banque-de-memoires-universite-paris-2/)

Encore félicitations à notre lauréat qui rend honneur à notre Master !

VOYAGE DU MASTER A TOULON

La promotion « Antoine de Saint-Exupéry » du Master 2 Sécurité et défense a organisé un voyage à Toulon du 27 au 30 mai 2021.

À cette occasion, elle a eu la chance de visiter la base navale de Toulon, la base aéronautique de Hyères et d’assister à une conférence sur « l’action navale en Méditerranée orientale », animée par un capitaine de vaisseau.

Durant ce voyage, les étudiants ont pu découvrir certaines infrastructures de la Marine nationale et échanger avec des militaires, afin qu’ils nous partagent leurs expériences.

Ces quelques jours furent riches en découvertes, nous permettant d’appréhender le domaine de la Défense sur le terrain, complétant notre formation théorique.

Nous tenons à remercier les membres de la Marine nationale, qui nous ont accueillis avec une grande bienveillance.

Retrouvez quelques photos de ce séjour !

STAGE MILITAIRE DU MASTER AU SEIN DU REGIMENT DE MARCHE DU TCHAD

La promotion « Antoine de Saint-Exupéry » du Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris II Panthéon-Assas a eu la chance de réaliser un stage de découverte du milieu militaire dans le prestigieux Régiment de marche du Tchad, basé à Meyenheim au Quartier Colonel Dio, durant une semaine.

Issu du Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad (RTST) dont il récupérera les traditions, le Régiment de Marche du Tchad (RMT) sera rattaché en 1943 à la création de la 2e division blindée. Arrivé en Normandie en 1944, il va libérer Alençon, Paris puis Strasbourg, respectant ainsi le serment prononcé par le général Leclerc en 1941 à Koufra : « Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront de nouveau sur la cathédrale de Strasbourg ». Le régiment achève son épopée le 4 mai 1945 à Berchtesgaden.

Retrouvez d’autres photos de nos camarades lors de cette semaine riche en activités sur nos différents réseaux sociaux !

SÉMINAIRE AFDSD | Les établissements publics de santé : sécurité et défense

Le 7ème séminaire annuel, organisé par l’Association française de droit de la sécurité et de la défense avec le soutien de l’Association française de droit de la santé aura lieu le jeudi 20 mai 2021 après-midi sur le sujet « Les établissements publics de santé : sécurité et défense » à l’Université de Cergy-Pontoise – Faculté de Droit – salle Simone Veil

Inscriptions en ligne : seminaire.universite.cergy@gmail.com

Le séminaire sur « Les établissements publics de santé : sécurité et défense » a pour objectif de réfléchir sur la sécurité des biens et des personnes à l’hôpital, question originale puisque la sécurité y est classiquement traitée sur le plan strictement sanitaire. Mais le contexte terroriste et sa recrudescence en France dans les années 2010 ont montré la nécessité de repenser la sécurité des biens et des personnes à l’hôpital, non seulement pour éviter et faire face à des circonstances exceptionnelles (par ex., attentats), mais aussi pour améliorer la sécurité du quotidien (par ex., violences dans les services d’urgences ; débordements en marge de manifestations comme le 1er mai 2019 à Paris). Des acteurs et des régimes nouveaux ou renouvelés ont été installés et mis en place.

S’agissant des acteurs, des postes d’agents spécialistes des questions de sécurité ont été créés dans les grands hôpitaux. Le haut-fonctionnaire de défense, devenu haut fonctionnaire de défense et de sécurité par le décret n° 2007-207 du 24 avril 2007, est un rouage essentiel et méconnu de l’actuel ministère des Solidarités et de la Santé. Les entreprises privées de sécurité sont apparues dans les établissements. Certes, ces acteurs ne sont pas spécifiques aux établissements publics du secteur de la santé. Toutefois, leur rôle présente des particularités dans le contexte de ces établissements publics, notamment en raison des matières, des données, des patients et des professionnels qui s’y trouvent en permanence. Le directeur d’hôpital doit réussir à concilier les règles de droit applicables et le contexte de son établissement.

S’agissant des règles juridiques, nombre de textes ont été adoptés pour mieux prévenir et, le cas échéant, traiter la menace terroriste et les autres violences dans les établissements publics de santé. Des textes dits de « droit souple » ont été publiés, tels que le Guide de déclinaison des mesures de sécurisation périmétriques et bâtimentaires (Ministères sociaux, juillet 2016) et de nombreuses circulaires et instructions (par ex., les instructions des 4 novembre 2016 et 4 juillet 2017 relatives 2 aux mesures de sécurisation dans les établissements de santé et les établissements ou services sociaux ou médico-sociaux – ESSMS).

Le droit souple se décline jusque dans les établissements qui ont été fortement incités à se doter de plans de sécurité d’établissement (PSE) ou à signer des conventions « santé-sécurité-justice » avec des acteurs locaux de la sécurité et de la justice.

Située à l’intersection des acteurs et des régimes, une culture nouvelle dite « de sécurité » tend à se répandre dans les hôpitaux. Elle implique une attention de la part des professionnels, administratifs et soignants, s’agissant de la sécurité de « leur » établissement. Réciproquement, les professionnels eux-mêmes revendiquent de plus en plus des mesures de sécurisation de leur lieu de travail.

Dix à quinze ans après les premières mesures, un bilan et une discussion sont utiles. Tel est l’objet de ce séminaire sur « Les établissements publics de santé : sécurité et défense » organisé par l’Association française de droit de la sécurité et de la défense (AFDSD), avec le soutien l’Association française de droit de la santé (AFDS) et et coordonné par le professeur Pierre BOURDON, de l’Université de Cergy-Pontoise.

Inscriptions en ligne : seminaire.universite.cergy@gmail.com

ZOOM SUR LE MASTER I DROIT PUBLIC PARCOURS DROIT DE LA SÉCURITÉ

#ZOOMsur : le Master 1 DROIT PUBLIC, parcours DROIT DE LA SÉCURITÉ.

Vous souhaitez intégrer le Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas ? Alors ces informations sur le nouveau Master 1 en vue d’intégrer les spécialités DROIT ET STRATÉGIE DE LA SÉCURITÉ ou SÉCURITÉ ET DÉFENSE vont vous intéresser !

Ci-dessous la maquette du M1 ainsi que les modalités communes de sélection dans les masters en droit.

ADMISSIBILITÉ CONCOURS OST DE L’ARMÉE DE TERRE

📯 Nous tenons à féliciter les étudiants et anciens étudiants du Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris II Panthéon-Assas ayant réussi les épreuves d’admissibilité du concours OST de l’armée de Terre.

Honneurs aux cinq étudiants de la XVe promotion « Romain Gary » (2019-2020) et aux six étudiants de la XVIe promotion « Antoine de Saint-Exupéry » (2020-2021).

Tous nos vœux de réussite pour les oraux et les épreuves sportives !

CONFÉRENCE | LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT FRANÇAIS AU MAGHREB ET AU MOYEN-ORIENT

Le champ d’action des services de renseignement se situe essentiellement hors des frontières nationales. Le secret des moyens employés et des objectifs poursuivis garantit la sécurité de la DGSE et de ses agents. Sa mission est de rechercher à l’étranger des informations secrètes, intéressant la défense et la sécurité nationale (renseignement de crise, contre-terrorisme, contre-prolifération notamment). Les services de renseignement français sont présents dans les zones de crise et sur des problématiques extérieures complexes où les intérêts français sont en jeu. Ainsi, l’action de la DGSE se déploie où les canaux diplomatiques ne peuvent plus être utilisés. Depuis longtemps, les services secrets ont une importance prégnante dans le paysage politique du Maghreb et du Moyen Orient.

Comment s’organise la Direction Générale de la Sécurité Extérieure ? Quel est le rôle des services de renseignements français au Maghreb et au Moyen-Orient ? Comment agissent-ils directement sur le terrain ?

Assas Monde Arabe et l’association du Master 2 Sécurité et défense ont l’honneur de recevoir pour cette conférence :

– M. Flavien Bourrat, chercheur sur le Maghreb et le Moyen Orient à l’IRSEM – Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire ;

– Mme Agnès Levallois, maître de recherche à la FRS – Fondation pour la recherche stratégique.

Pour s’inscrire : www.eventbrite.fr/e/billets-les-services-de-renseignement-au-maghreb-et-au-moyen-orient-148314926939