Rencontre à Dakar de deux anciens étudiants du Master

Rencontre à Dakar, le 27 mai 2019, de deux anciens du M2 Sécurité et défense, à dix promotions de distance :  le colonel Mactar DIOP, chef de cabinet du chef d’état-major général des Armées du Sénégal (3ème Promotion, 2007-08), et Thibaut DESMIER (13ème Promotion, 2017-18).

Atelier/débat sur la Lutte contre l’insécurité au XXIe siècle avec M. FLAESCH

L’association du Master 2 Sécurité Défense, à l’initiative de Camille Dutheil de la Rochère, a organisé l’aterlier/débat « Lutter contre l’insécurité au XXIe siècle : aux frontières de la sécurité publique et de la sécurité privée », au cours duquel M. FLAESCH, actuellement directeur de la Sécurité-Sûreté d’une entreprise du CAC 40 et anciennement à la tête du 36 Quai des Orfèvres pendant 6 ans, a pu faire part de son expérience professionnelle et débattre sur des questions touchant à la défense et à la sécurité nationales.

Rédaction : Julie Taffin
Relecture et mise en forme : Amandine Chourlin

Conférence : Qu’est-ce qu’un chef ? Le général d’armée Pierre de Villiers s’adresse aux jeunes

Le Master 2 Sécurité Défense d’Assas et l’ANAJ-IHEDN ont eu l’honneur de recevoir le Général d’armée Pierre de Villiers le 29 janvier 2019 à l’Université Paris II Panthéon-Assas. Quelques semaines après la sortie de son dernier livre « Qu’est-ce qu’un chef ? » aux éditions Fayard, le Général a exposé à la jeunesse sa réflexion sur le rôle des chefs en présentant les nouveaux facteurs de pression pesant sur eux et en proposant des éléments de réponse.

Lire le compte rendu

Rédaction : Morgane Lecaille
Relecture et mise en forme : Augustin Rose (ANAJ-IHEDN)

FORUM INTERNATIONAL DE LA CYBERSECURITE

Des étudiants du Master 2 Sécurité Défense étaient présents au Forum International de la Cybersécurité, fondé par l’un de nos enseignants le Général d’armée (2S) Watin-Augouard. Cet événement reconnu bien au delà de nos frontières a notamment reçu madame la Ministre des Armées Florence Parly, le commissaire européen à la Sécurité de l’Union Julian King et le secrétaire d’Etat Laurent Nunez.

De gauche à droite sur la photo: Guillaume D. et Corentin B. étudiants en Master 2 Sécurité Défense, le Général d’armée (2S) Watin-Augouard, la sénatrice Brigitte Lherbier, et Marguerite V. ancienne étudiante de notre Master qui travaille aujourd’hui chez Wavestone.

Pour plus d’information sur l’événement : https://www.forum-fic.com/accueil.htm


 

 

 

 

 

 

 

Compte rendu de la conférence du 19 décembre 2018 : « L’Afghanistan : un conflit dans l’impasse ? »

« Le 19 décembre 2018, l’association du Master 2 Sécurité et Défense Paris II Panthéon-Assas et le comité Moyen-Orient de l’ANAJ-IHEDN ont organisé une conférence sur le thème « Afghanistan : un conflit dans l’impasse ? » qui s’est tenue à l’Assemblée nationale.

 

Les deux associations ont eu l’honneur de recevoir Monsieur Jean DE PONTON D’AMÉCOURT, ambassadeur de France en Afghanistan de 2008 à 2011 ; le général de corps d’armée Bernard DE COURRÈGES D’USTOU, qui a dirigé les forces françaises en Afghanistan de septembre 2002 à janvier 2003 et le professeur Karim PAKZAD, diplômé en sciences politiques, docteur en droit et chercheur à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS). L’objectif de cette conférence était d’éclaircir la situation actuelle en Afghanistan en revenant sur les origines du conflit pour finir sur les espoirs de paix. »

Retrouvez le compte rendu de la conférence ici

Conférence du 19 décembre 2018 – Afghanistan : un conflit dans l’impasse ?

Le Master 2 Sécurité Défense de l’Université Panthéon-Assas Paris 2, en partenariat avec le Comité Moyen-Orient de l’ANAJ-IHEDN a le plaisir de vous inviter à leur conférence qui se tiendra à l’Assemblée nationale le 19 décembre 2018 sur :

AFGHANISTAN : UN CONFLIT DANS L’IMPASSE ?

« La guerre en Afghanistan est en voie de dépasser les 20 000 morts en 2018, civils compris » voici ce qu’a affirmé Graeme Smith, consultante pour l’International Crisis Group.
Le conflit en Afghanistan est en passe de devenir le plus meurtrier du monde en 2018. C’est pourtant dans un chaos général que se sont tenues le samedi 20 octobre dernier, les premières élections législatives depuis 2010. Ce scrutin précède les élections présidentielles d’avril 2019. L’enjeu est de taille puisque dix-sept ans après le début officiel de la guerre initiée par les États-Unis, le pays reste profondément instable. En effet, si les Talibans refusent toujours de reconnaître la légitimité du gouvernement de Kaboul, d’autres groupes extrémistes tels que Daech et Al-Qaïda, profitent de ce contexte conflictuel pour renforcer leur influence, provoquant ainsi une véritable surenchère dans la terreur. Quelle reconstruction politique du pays est envisageable ? Les puissances riveraines ont-elles un rôle à jouer ? Quelles conclusions la coalition occidentale doit-elle tirer de son implication dans ce conflit ? »

—-
Nous aurons le plaisir de recevoir :

Son excellence Monsieur Jean D’AMÉCOURT
Ambassadeur de France en Afghanistan de 2008 à 2011.

Le général de corps d’armée Bernard DE COURRÈGES D’USTOU
Actuellement détaché au ministère de l’économie et des finances, il a dirigé l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) et l’enseignement militaire supérieur de 2014 à 2018. Diplômé de Saint-Cyr en 1981, il a choisi l’arme blindée cavalerie et a servi dans plusieurs unités de blindés avant de commander un régiment de chars. De septembre 2002 à janvier 2003, il a commandé les forces françaises en Afghanistan. Il a dirigé par la suite le bureau finances de l’état-major de l’armée de Terre puis a servi au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) où il a participé à l’élaboration du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008. Il a été chef du cabinet militaire du Premier ministre de 2010 à 2014.

Karim PAKZAD
Diplômé en sciences politiques et docteur en droit, il est chercheur à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS). Il est spécialiste des situations politiques de l’Afghanistan, de l’Iran et de l’Irak.
Consultant auprès des administrations publiques et privées en France et à l’étranger, il a écrit dans diverses revues spécialisées dont la Revue Internationale et Stratégique (IRIS) et a présenté différents rapports sur l’Iran, l’Irak, l’Afghanistan et la question kurde lors de conférences dans de nombreux pays.

—-

Cliquez ici pour vous inscrire

Une pièce d’identité officielle sera exigée à l’entrée de l’Assemblée nationale.