HOMMAGE À TROIS HÉROS DU 1ER RÉGIMENT DE CHASSEURS

Nous apprenons avec une émotion forte et une intense tristesse la mort, au Mali, du brigadier-chef Tanerii Mauri, du chasseur de 1re classe Dorian Issakhanian et du chasseur de 1re classe Quentin Pauchet du 1er régiment de chasseurs.

« Un soldat qui meurt pour son pays ne tombe jamais pour rien. Sa vie n’est pas perdue. Elle est donnée à la France et aux Français. »
– le Général Thierry Burkhard, chef d’état-major de l’armée de Terre

Les étudiants du Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas présentent leurs sincères condoléances à leurs familles, leurs proches et leurs camarades.

N’oublions jamais ces militaires engagés au service de la France.

DE LA DISPARITION DE TROIS HÉROS

Cette nuit, dans le Puy-de-Dôme, trois gendarmes ont été tués – un quatrième militaire a été blessé – dans l’accomplissement de leur mission.

Les étudiants du Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas présentent leurs sincères condoléances à leurs familles, leurs proches et leurs camarades de la Gendarmerie nationale.

HOMMAGE À M. LE PRÉSIDENT GISCARD D’ESTAING

L’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing est mort à l’âge de 94 ans.

Nous, les étudiants du Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, souhaitons rendre hommage à cet ancien président, académicien, membre du Conseil constitutionnel, député national et européen, ministre, maire, polytechnicien et énarque.

Pour sa vie dédiée au service de la France.

CONFÉRENCE : L’ORGANISATION FRANÇAISE FACE À LA MENACE CYBER

L’accroissement constant des échanges de données au niveau mondial, le développement des technologies et l’informatisation de notre société ont faire naître de nouveaux risques parfois difficilement détectables et prévisibles : les risques cyber.

Comment la France s’organise pour lutter contre la menace cyber ? Qu’en est-il de la collaboration, interne et internationale, entre les différents acteurs étatiques ? Comment se déclinent les procédures d’investigations face aux différentes fraudes ? Quels sont les principaux préjudices ? L’arsenal législatif français est-il suffisant pour répondre aux menaces actuelles ?

Pour répondre à ces questions, l’association du Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris II Panthéon-Assas a l’honneur de recevoir Madame Alice Cherif, Vice-procureure, ancienne Cheffe de section cybercriminalité (section F1/J3) du parquet de Paris.

ℹ Inscription obligatoire ici ou ci-dessous :

PRÉSENTATION DU DÉLÉGUÉ DE PROMOTION

Lors de ses premières années dans l’enseignement supérieur, Florent obtint une licence en droit et un Master 1 de droit public en tant qu’étudiant à l’Université de Nantes. Il décida de rejoindre le Master 2 Sécurité et défense de l’Université Paris II – Panthéon-Assas, pour l’année universitaire 2020-2021.

Engagé et investi tout au long de son cursus universitaire, notamment dans le monde associatif, il choisit de poursuivre sur ce chemin.

Hors association et après désignation par le Professeur Olivier Gohin, Directeur de notre formation, il est le délégué de la XVIe Promotion.

PRÉSENTATION DE LA RESPONSABLE CARITATIF/PARTENARIAT

Tout au long de la semaine, les différents responsables de l’association vous seront présentés.

Terminons avec la Responsable caritatif/partenariat : Margaux Mourgue !

Après une licence de droit privé à l’Université Jean Moulin Lyon III et titulaire d’un Master 1 en droit pénal et sciences criminelles de la Faculté de droit et de sciences politiques d’Aix-Marseille, Margaux n’a pas hésité rejoindre Paris pour intégrer le Master 2 Sécurité et Défense.

Parce que sécurité et défense riment avec engagement, elle s’implique activement dans le comité Sécurité Intérieure des Jeunes de l’IHEDN. Motard de mère en fille, elle apporte en parallèle sa contribution pour améliorer la prévention routière notamment en participant au Concours Innovation de la sécurité routière. Mais parce qu’un engagement prend encore plus de sens quand il est citoyen, elle donne une partie de son temps à la réserve opérationnelle au sein de l’armée de Terre. Elle envisage de continuer dans cette lancée en intégrant la Gendarmerie nationale à l’issue de son Master 2.

En attendant, elle compte bien mettre son énergie au profit de ce Master afin de le faire rayonner au sein de l’université Panthéon-Assas et à l’extérieur à travers le pôle caritatif/partenariat.

PRÉSENTATION DE LA RESPONSABLE CONFÉRENCE

Tout au long de la semaine, les différents responsables de l’association vous seront présentés.

Continuons avec la Responsable conférence : France Ducrot

France a effectué tout son parcours universitaire au sein de l’Université Panthéon-Assas. Elle y a suivi une Licence en droit privé, ainsi que les cours du DU Droit et Technologies du Numérique. Titulaire d’une Maîtrise de droit international de Paris II, elle est également diplômée d’un Master de Relations Internationales de l’IRIS Sup’.

Réserviste opérationnelle au sein de la Marine Nationale, elle voue un intérêt marqué pour les problématiques de géopolitique et de diplomatie, notamment au sein du cyberespace.

Riche de son parcours pluridisciplinaire, France est responsable du pôle conférence pour l’association et aura pour rôle de faire rayonner le master à travers l’organisation de rencontres, de tables rondes, d’afterworks ou encore de visites.

MISE À L’HONNEUR DU SOUVENIR FRANÇAIS

En 1887, François-Xavier Niessen, soutenu par le gouvernement républicain, décide de créer Le Souvenir Français, association reconnue d’utilité publique en 1906. Son objectif était de transmettre l’esprit de défense et le devoir de mémoire alors que la défaite de 1870 a bouleversé les français.

Pour cela, l’association a construit des monuments et organisait des cérémonies pour rendre hommage aux combattants de la guerre de 1870. Son action est menée en France mais également à l’étranger, afin d’honorer la mémoire des combattants « Morts pour la France ». En 1909, Le Souvenir Français avait notamment réussi à obtenir une autorisation des autorités allemandes pour établir un monument à Wissembourg, en Alsace-Moselle, alors que le territoire était alors annexé.

Durant la Première Guerre mondiale, Le Souvenir Français était présent pour les familles endeuillées alors que les tombes des combattants situées sur les champs de bataille étaient inaccessibles. A la sortie de la guerre, l’association apposent les cocardes tricolores sur les tombes permettant de les inscrire dans l’histoire nationale.

L’association se développe après les mouvements de décolonisation à l’international pour dresser les tombes de « Mort pour la France ».

Aujourd’hui, l’association Le Souvenir Français assure l’entretien des tombes de « Mort pour la France », des monuments, des stèles afin qu’ils ne disparaissent pas et ne tombent jamais dans l’abandon. Cette mission s’inscrit dans sa mission d’origine : le devoir de mémoire.

Plus d’informations sur leur site Web : https://le-souvenir-francais.fr/

DE LA DISPARITION D’UN « GARDIEN DE LA PAIX »

Monsieur le Lieutenant-colonel Sébastien Botta, engagé au sein de la Force multinationale d’observateurs au Sinaï, est décédé ce jeudi.

Cette disparation fait tristement écho à la récente déclaration de Monsieur le Général Thierry Burkhard, chef d’état-major de l’armée de Terre, affirmant qu’un « soldat qui meurt pour son pays ne tombe jamais pour rien. Sa vie n’est pas perdue. Elle est donnée à la France et aux Français ». N’oublions pas ce militaire engagé au service de la France, et plus particulièrement dans le cadre de sa mission : au service de la paix.

Les étudiants du Master 2 Sécurité et défense de l’université Panthéon-Assas présentent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

PRÉSENTATION DE LA RESPONSABLE ALUMNI

Tout au long de la semaine, les différents responsables de l’association vous seront présentés.

Continuons avec la Responsable alumni : Aude Montana-De Faria

Titulaire d’une licence de droit public mention bien, elle s’oriente en M1 Carrières Publiques avec une option en sécurité publique à l’Université de Clermont Auvergne. Elle intègre notre M2 dans l’optique de passer le concours d’officier de Gendarmerie, projet qu’elle cultive depuis quelques années puisqu’elle est réserviste de la Gendarmerie Nationale depuis plus de 2 ans.

Responsable de la dimension droit pénal et sciences criminelles au sein d’une revue juridique étudiante, elle cultive son appétence pour les projets étudiants en organisant, l’an dernier, une Modélisation des Nations Unies sur le thème des politiques carcérales. Au cours de ses diverses expériences extra universitaires, elle a su développer son sens du relationnel et de l’organisation de projet, autant de qualités qu’elle souhaite mettre au profit de l’association, et notamment au sein du pôle Almuni.